Voyager

& Compenser

Nous essayons par tous les moyens de réduire au maximum nos déplacements en aérien, en privilégiant le train ou même les voitures électriques. Mais quand ce n’est pas possible, nous poussons notre réflexion sur notre empreinte carbone et comment agir pour la compenser.

Nos voyages d’affaires, le bilan sur l’air

Nous sommes partis pour deux jours de séminaires aux Pays-Bas. Nous avons donc souhaité connaitre quel impact ce voyage aurait sur notre planète.

 

Pour calculer l’empreinte carbone il faut prendre en compte plusieurs facteurs :

  • Le type de vol (court, moyen ou long-courrier)
  • La distance parcourue
  • Le nombre de personne concernées

Pour trois personnes, voyageant en classe économique et privilégiant le vol direct quand cela a été possible, notre bilan carbone s’élève à 196 g de Co2 aller-retour d’après la compagnie aérienne.

KM

736

CO2

196

XX

XXX

Comment agir en faveur de notre planète en 3 clics ? 

Lors de la réservation de billets d’avion, la compagnie vous calcule automatiquement votre empreinte carbone et nous propose de la compenser. C’est tout naturellement que nous avons voulu agir afin de compenser l’émission de Co2 de notre voyage. 

Pour cela, rien de plus simple il suffit de financer de manière volontaire des projets écologiques qui ont pour but de réduire l’émission de gaz à effet de serre. Grâce à ses contributions, des arbres seront plantés et votre bilan CO2 compensé. 

Pourquoi des planter arbres ? Afin de pouvoir grandir, les plantes capturent de le CO2. En plantant des arbres nous opérons pour la reforestation et contribuons à limiter le réchauffement climatique.

Combien avons-nous émis de CO2 en voyageant en avion ? 

Bien que la compagnie aérienne vous calcule automatiquement votre empreinte carbone nous avons souhaité faire nos calculs… 

 

 

Nos objectifs pour réduire notre empreinte carbone

Des chercheurs ont estimé que la reforestation permettrait stocker 154 milliards de tonnes de C02 soit 196 années de voyage en avion. Cependant, planter un arbre demandera quelques années avant qu’il puisse stocker du CO2. Vous l’aurez compris, planter des arbres n’est pas la solution miracle, c’est pourquoi il ne faut pas se limiter qu’à la plantation d’arbre.

Outre les voyages en avion, notre empreinte carbone est définie selon nos habitudes de vie. Au quotidien, nous avons le souhait d’agir afin d’apporter notre contribution à l’effort collectif.

En tant que TPE notre défi est de quantifier nos émissions de gaz à effet de serre sur les points suivants :

  • Le fonctionnement quotidien de l’entreprise (chauffage des locaux, éclairage, etc.)
  • le cycle de vie du produit ?